Au Québec, en 2015, les mises en chantier étaient en recul, selon la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL). La région de la MRC des Laurentides fait exception à cette donnée puisque l’ensemble des mises en chantier (nouvelle construction et agrandissement-rénovation) s’est vue augmenter d’un peu plus de 4% par rapport à 2014, soit de 176 457 110 $ à 184 859 077 $.  Cependant, lorsque nous analysons de façon distincte les deux types de chantiers on remarque que la MRC, par rapport à 2014, obtient les résultats suivants:

Un recul de 20% des chantiers de nouvelle construction
Une augmentation de 76% des chantiers d’agrandissement et de rénovation

Le document  est divisé en deux sections : la première section présente un compilé de tous les permis de construction octroyés dans la MRC des Laurentides au cours de l’année 2015 et fournit une analyse comparative des investissements pour les cinq dernières années, soit de 2011 à 2015. La compilation des permis de construction a été établie à partir de regroupements des investissements en dollars, en pourcentage et par grands secteurs d’activités économiques tels résidentiel, commercial, touristique, industriel, etc.

La deuxième section présente un compilé de la richesse foncière uniformisée du rôle d’évaluation, de 2011 à 2015 des 20 municipalités qui composent la MRC des Laurentides.  Mentionnons que pour 2015, la richesse foncière uniformisée de la MRC des Laurentides totalise plus de 10  milliards de dollars, sensiblement pareille à 2014. Pour consulter le document cliquez ici