Source: Institut de la statistique Québec
L’accroissement naturel correspond à la différence entre le nombre de naissances et le nombre de décès. On parle d’un accroissement naturel négatif lorsque les décès sont plus nombreux que les naissances. Ce phénomène commence généralement de manière intermittente avant de devenir plus régulier. Parmi les 104 MRC du Québec, la moitié a enregistré plus de décès que de naissances au moins une des onze années de la période 2005-2015.

Cette situation a été observée de une à cinq années dans 20 MRC, de six à dix années dans 18 MRC et pour toutes les années de la période étudiée dans 13 MRC. Ces résultats sont tirés d’un article publié aujourd’hui par l’Institut de la statistique du Québec dans le bulletin Données sociodémographiques en bref.